Nos études

Vous trouverez sur cette page toutes les études datant de moins de 3 ans. Pour voir les études plus anciennes consulter nos archives

Affichage de 1 à 19 sur 19


ONPV Rapport 2019 : Bien vivre dans les quartiers prioritaires

02 octobre 2020
Dans le cadre des travaux portant sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) réalisés pour l'ARS Grand Est, l'ORS Grand Est a été sollicité afin de participer au rapport 2019 de l'Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) de l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).
 
La fiche 2.11 portant sur les disparités de mortalité au sein des QPV du Grand Est est consultable dans le rapport complet ci-dessous (pages 244 et 245). Une synthèse de ce rapport ONPV est également disponible.

Dispositif d'interprétariat médical en Grand Est

02 octobre 2020

La maîtrise de la langue chez les immigrés constitue un des principaux déterminants du recours et du non recours aux soins : « Plus une personne est à l’aise en français, moins elle renoncera aux soins et cet effet est plus marqué encore pour les femmes que pour les hommes. » (COIRIER E. « Le recours aux soins des nouveaux migrants », Infos migrations, N°76, juin 2015, 4 p. )

La présente étude s’inscrit dans une volonté de favoriser l’accès aux soins médicaux des populations non francophones, notamment par l’élargissement au Grand Est du dispositif d’interprétariat professionnel existant en Alsace.

Elle vise à fournir des éléments d’aide à la décision à l’Agence régionale de santé (ARS) et à l’Union régionale des professionnels de santé – Médecins libéraux (URPS-ML) pour la généralisation du dispositif d’interprétariat en médecine de ville à l’échelle du Grand Est.

Cette étude comprenait deux volets :

  • Un premier volet d’amélioration de la connaissance des besoins sur le territoire, décliné en deux documents :
    • Les populations non francophones en Grand Est
    • L’estimation des besoins en interprétariat en Grand Est
  • Un second volet d’accompagnement à l’évaluation du dispositif expérimental d’interprétariat médical en médecine libérale.

Les résultats de cette étude ont notamment pu faire l’objet d’une présentation lors d’un COPIL élargi du Praps (octobre 2019), en présence de M. Alain Regnié, Délégué interministériel chargé de l'accueil et de l'intégration des réfugiés (Diair), auprès du ministre de l'Intérieur.

Surveillance des maladies à caractère professionnel en région Alsace : Résultats des Quinzaines 2015 et 2016

11 septembre 2020

Les objectifs du programme de surveillance des maladies à caractère professionnel (MCP) sont d'estimer les taux de prévalence des MCP, décrire les agents d'exposition professionnelle associés à ces pathologies, contribuer à l'évaluation de la sous-déclaration des maladies professionnelles. Sur les 254 médecins exerçant en Alsace en 2015 et 2016, 18 ont participé avec leur équipe à la première vague et 11 à la deuxième. En cumulant les deux vagues d'enquête, 24 médecins ont ainsi participé à au moins une vague, soit 9 % des médecins du travail de la région. 2071 salariés ont été vus durant cette période.

Auteurs : Honore Nadia, Porté Louisa, Moine Laurence, Goetsch Thibaut, Bonnefoy Michel, Schauder Nicole, Hamant Philippe, Léonard Martine, Chatelot Juliette

Année de publication : 2019

Pages : 9 p.

MCP1.06 Mo

Rapport Activité 2019

09 septembre 2020

L'Assemblée Générale de l'ORS Grand Est s'est tenue Mercredi 09 septembre 2020 en Visio conférence.

Retrouverez le rapport d'activité 2019 adopté ainsi que la présentation de celui ci-dessous :

La synthèse du rapport national REIN sur les données 2018 par et pour les administrations sanitaires est disponible sur le site de l’Agence de la biomédecine

11 juillet 2020

Depuis 2002, le réseau REIN recueille chaque année des informations sur l’ensemble des patients traités en France par dialyse ou greffe, dans le but d’estimer les besoins de la population et de contribuer à élaborer les stratégies sanitaires de prévention et de prise en charge de la maladie rénale chronique.

Ce document est une synthèse du rapport annuel 2018. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Agence de la biomédecine et des représentants d’agences régionales de santé (ARS). Son objectif est de rendre plus lisibles les informations fournies par REIN de manière à ce qu’elles soient utiles aux administrations sanitaires.

Les indicateurs sélectionnés ont fait l’objet d’une discussion lors d’une rencontre entre des représentants des ARS, la direction générale de l’offre de soins et des représentants du réseau REIN en mai 2017.

Les Observatoires régionaux de la santé impliqués en tant que cellules épidémiologiques locales du registre REIN sont l’ORS Martinique et l’ORS Grand Est.

REIN 20181.12 Mo

Diagnostic Local de Santé du Pays de Saverne Plaine et Plateau

23 mars 2020

Le diagnostic local de santé du Pays de Saverne Plaine et Plateau avait pour objectif d’établir un état des lieux de l’état de santé de sa population ainsi que des différents déterminants susceptibles d’agir sur celle-ci. Ce bilan peut servir de base à l’orientation des futures politiques en matière de promotion de la santé, et notamment à l’établissement d’un Contrat Local de Santé et médico-social (CLSms), en cours d’élaboration par les acteurs du territoires.

Ce travail comporte un volet quantitatif réalisé par l’ORS Grand Est qui présente un portrait socio-sanitaire du Pays de Saverne à l’échelle des trois ECPI, ainsi qu’un volet qualitatif réalisé par l’IREPS Grand Est issu d’un recueil des besoins auprès des élus et des professionnels et d’un recueil des demandes auprès des habitants.

Publication : Octobre 2019

Diagnostic des comportements et consommations des produits psychoactifs en Meuse et de leurs prévention

06 janvier 2020

L'ORS Grand Est, à la demande de la Préfecture de la Meuse et soutenue par la Délégation territoriale 55 de l 'ARS Grand Est, a réalisé un diagnostic des comportements et consommations des produits psychoactifs en Meuse et de leurs prévention. Ce diagnostic s'articulant sur une stratégie de recueil de données quantitatives et qualitatives s’appuie fortement sur le principe d'un diagnostic partagé. Ainsi la forte prévalence des comportements addictifs en Meuse, déjà constaté lors de notre précédent diagnostic en 2011, est-elle confirmée.

Les données de soins de santé font apparaître une mortalité liée aux consommations de tabac et d’alcool comparable entre la Meuse et le Grand Est, mais une mortalité par surdose plus importante (2,2 surdoses pour 100 000 habitants en Meuse vs 1,2 en Grand Est vs 0,7 en France métropolitaine). De même, le nombre d’hospitalisations en psychiatrie liées aux consommations de substances psychoactives est deux fois plus élevé en Meuse (228,2 vs 113 séjours pour la France métropolitaine pour 100 000 habitants), principalement expliqué par les hospitalisations liées à l’usage d’alcool (313 vs 77,3) et d’opiacés (49 vs 6,1).

L’usage de substances psychoactives est marqué par de fortes inégalités sociales, les groupes les plus défavorisés en termes de revenus, d’éducation ou d’intégration sociale présentant une proportion plus élevée de consommation addictive. Ce sont ces mêmes inégalités sociales qui déterminent pour une grande part la transition de l’expérimentation à l’usage problématique des produits les plus couramment utilisés.

Le diagnostic partagé sur les comportements addictifs et leur prévention en Meuse constate la progression concertée et adaptée aux évolutions des besoins et de la demande sociale en addictologie des ressources de soins et d’accompagnement dans ce département. Les ressources en prévention, notamment de prévention primaire, sont faibles, mais les acteurs sont mobilisés et plus investis comparativement aux départements présentant les mêmes caractéristiques. En revanche, les acteurs institutionnels (la Préfecture, l’ARS Grand Est, le Rectorat, les communes et communautés de communes) doivent s’impliquer davantage et s’engager clairement dans un projet commun en vue d’assurer une cohérence et une coordination des acteurs.

Date de publication : Juillet 2019

Diagnostic Local de Santé de Metz

19 novembre 2019

Pour répondre aux préoccupations et développer les politiques locales de santé, un Diagnostic Local de Santé a été réalisé en 2015-2016 sur le territoire de Metz et de Metz-Métropole.

Les objectifs principaux :

  • Améliorer la connaissance socio-sanitaire sur le territoire de Metz et de Metz-Métropole,
  • Favoriser la concertation entre professionnels du champ de la santé, associations, populations et collectivités,
  • Engager les différents partenaires dans un travail commun conduisant à un programme d'actions futur (CLS).

Publication : Juin 2016

Profils EPCI du Grand Est

17 septembre 2019

L’ORS Grand Est vient de publier des profils des 149 EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunale) de la région.

Sur la base d’une sélection d’indicateurs (niveau d’éducation, niveau de vie, environnement, vieillissement, offre de soins et d’accompagnement médico-social, taux de mortalité, etc.), ces profils ou portraits fournissent un premier éclairage sur la santé des habitants du territoire et de quelques déterminants de santé.

Les acteurs de proximité peuvent ainsi s’en saisir pour amorcer une réflexion et mieux appréhender les problématiques locales, les besoins des populations, et ainsi envisager des pistes d’action en faveur de la santé.

Pour chaque indicateur, la valeur de l’EPCI est mise au regard de la valeur régionale mais aussi des valeurs pour l’ensemble des EPCI à dominante urbaine et l’ensemble des EPCI à dominante rurale du Grand Est.

Vous pourrez ainsi trouver les profils de chaque EPCI dans les fascicules départementaux réalisés :

Département 08 Ardennes

Département 10 Aube

Département 51 Marne

Département 52 Haute Marne

Département 54 Moselle

Département 55 Meuse

Département 57 Meurthe et Moselle

Département 67 Bas Rhin

Département 68 Haut Rhin

Département 88 Vosges

(Chaque profil EPCI est également disponible individuellement sur demande à l’adresse contact@ors-ge.org et le sera prochainement en ligne via un accès cartographique).

Pour une meilleure compréhension et une bonne lecture de ces profils, nous invitons les utilisateurs à se référer en cliquant au tutoriel

Un document régional fournit par ailleurs quelques éléments clés sur la région Grand Est, en la positionnant (ainsi que ses départements) au regard des autres régions (départements) de France métropolitaine et illustre les disparités observées au sein de la région pour certains indicateurs. Le document est téléchargeable ici.

Ce travail été réalisé avec le soutien financier de l’Agence Régionale de Santé (ARS Grand Est) et a été soutenu par la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS Grand Est) présente un portrait synthétique de chaque EPCI de la région.

Date de publication : Aout 2019

La santé des enfants scolarisés en classes de 6ème dans les établissements publics de l'académie de Strasbourg

03 juillet 2019

Les résultats présentés ici portent sur la compilation de 3 années d'observation 2014-2015, 2015-2016 et 2016-2017.

La majorité des élèves a des comportements favorables à la santé. Il est cependant nécessaire de souligner des disparités géographiques dans la répartition de ces comportements. Les comportements moins favorables à la santé se retrouvent ainsi particulièrement concentrés dans les agglomérations urbaines, et encore plus au sein de certaines circonscriptions de ces agglomérations.

Analyses réalisées par l'ORS Grand Est en collaboration et à la demande du Rectorat de l'Académie de Strasbourg et de l'ARS Grand Est.

Date de publication : Juillet 2019

Etude financée par l'ARS Grand Est.

Rapport d'activité 2018

24 juin 2019

L'Assemblée Générale de l'ORS Grand Est s'est tenue Jeudi 19 juin 2019 à Vandoeuvre les Nancy.

Retrouverez le rapport d'activité 2018 adopté ainsi que la présentation de celui ci-dessous :

Rapport d'activité 2017

08 mars 2019

Vendredi 29 juin 2018 s'est tenue la première Assemblée Générale de l'ORS Grand Est.

Retrouverez le rapport d'activité adopté ci-dessous :

Synthèse de l'enquête 2018 relative au respect des droits des usagers du secteur médico-social

18 février 2019

En concertation avec la direction de l’Autonomie et des délégations territoriales, le département Qualité, droits des usagers de l’ARS Grand Est a lancé une enquête relative au respect des droits des usagers auprès des établissements et services médico-sociaux (ESMS) dont elle a la compétence exclusive ou conjointe. Conduite au cours du deuxième trimestre 2018, cette enquête a permis de recueillir 711 réponses, soit près de la moitié des ESMS sollicités.


Leur participation permet pour la première fois de dresser un portrait régional du respect des droits des usagers du secteur médico - social en Grand Est.

Date de publication : Janvier 2019

 

Rapport annuel 2017 de la CRSA relatif aux droits des usagers du système de santé

18 février 2019

La commission des droits des usagers (CSDU) de la CRSA a notamment pour mission de réaliser le rapport annuel relatif au respect des droits des usagers dans le système de santé, conformément à l'arrête du 5 avril 2012.

Couvrant les secteurs ambulatoire, sanitaire et médico-social, 15 orientations visent à rendre compte de la mise en œuvre du respect des usagers au travers de quatre orientations :

  • Promouvoir et faire respecter les droits des usagers,
  • Renforcer et préserver l’accès à la santé pour tous,
  • Conforter la représentation des usagers du système de santé,
  • Renforcer la démocratie sanitaire.

Outre les données issues de la synthèse régionale des Commissions des usagers (CDU) et des rapports de certification HAS pour les établissements sanitaires, de nombreuses sources de données sont mobilisées.

Ce rapport est le fruit d’un important travail réalisé par la CSDU avec le concours des services de l’ARS et de l’Observatoire Régional de la Santé (ORS).
Le rapport 2017 a été approuvé par la CRSA en décembre 2018.

Date de publication : Janvier 2019

Enquête HBSC (santé des élèves de 11 à 15 ans)

18 février 2019

Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) est l’enquête la plus importante s’intéressant à la santé globale des élèves menée à l’échelon mondial. Elle a lieu tous les quatre ans, dans un nombre croissant de pays ou de régions, sous l’égide du Bureau Europe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’objectif de l’enquête est de constituer un système d’information permettant d’établir un bilan global de la santé perçue des élèves, de leurs comportements de santé, de leur vécu et modes de vie au travers de leurs propres déclarations, d’en observer l’évolution et d’en rechercher les déterminants.

Afin de rendre les résultats plus opérationnels et d'orienter les politiques de prévention et les actions à mettre en œuvre auprès des collégiens, des exploitations complémentaires ont été menées :

  • Comparaison des résultats à l'international
  • Approche par déterminants de santé
  • Identification des facteurs liés à la moins bonne santé
  • Profils de jeunes

Date de publication : Octobre 2018

La santé des enfants scolarisés en classes de 6ème dans les établissements publics d’Alsace

04 octobre 2018

Analyse des données recueillies par les infirmiers de l’Éducation nationale du Rectorat de l’Académie de Strasbourg durant les années scolaires 2014-2015 et 2015-2016

Retrouvez dans cette analyse, réalisées par l’ORS Grand Est en collaboration et à la demande du Rectorat de l’Académie de Strasbourg et de l’Agence régionale de santé Alsace, les données recueillies par les infirmiers de l’Éducation nationale du Rectorat de l’Académie de Strasbourg durant les années scolaires 2014-2015 et 2015-2016

Date de publication : Mars 2018

Analyse transfrontalière de l'offre de soins et des potentiels de coopération dans le secteur de la santé dans les bandes frontalières de l'espace PAMINA

19 septembre 2018

L'objectif de cette étude était de développer avec les acteurs de terrain une vision partagée et objectivée de l'offre de soins et des potentiels de coopération au niveau des bandes frontalière de l'espace PAMINA. Cet espace PAMINA est un territoire transfrontalier à cheval entre l'Alsace du nord, le Palatinat du sud et le Pays de Bade, dans lequel s'inscrit l'Eurodistrict PAMINA, groupement européen de coopération territoriale.

Date de publication : Mai 2018

Certificats de santé Rapport Lorraine 2017

24 juillet 2018

Depuis 2011, l’ORSAS-Lorraine, puis l’ORS Grand Est, analyse les certificats de santé du 8ème jour, du 9ème mois et du 24ème mois en collaboration avec les 4 services de PMI de Lorraine.

Cette collaboration, soutenue par l’ARS Lorraine puis l’ARS Grand Est, a permis de constituer des bases de données réunissant les informations contenues dans les trois certificats de santé de 2010 à 2016. Plusieurs rapports, disponibles sur ce site ont déjà été produits.

En 2017, les 6 services de PMI de Champagne-Ardenne et d’Alsace ont rejoint cette collaboration afin d’étendre l’analyse des certificats de santé à l’ensemble du Grand Est.

Ainsi, 3 travaux ont été produits :

  1. Le rapport Lorrain constitué de 14 fiches thématiques observe les différences infrarégionales des principaux indicateurs issus des certificats de santé ainsi que leur évolution entre 2010 et 2016. Une analyse de l’influence des facteurs socio-économiques et une extraction de nouvelles variables qui n’étaient pas traitées auparavant viennent compléter ce document.
  2. Des fiches départementales. Ces quatre documents (1 par département lorrain) mettent en évidence, de façon synthétique, les principaux faits marquants dans chaque département.
  3. Un rapport de faisabilité d’exploitation des certificats de santé à l'échelle du Grand Est.

La santé mentale en territoire messin

20 décembre 2017

Dans ce contexte, il a paru indispensable à l’Agence Régionale de Santé Grand Est d’améliorer la connaissance locale sur le champ de la santé mentale afin de fournir des éléments d’appui complémentaires au CLSM. L’Observatoire Régional de la Santé et des Affaires Sociales en Lorraine a ainsi été mandaté par l’ARS Grand Est pour réaliser ce travail de diagnostic. L’étude confiée à l’ORSAS-Lorraine porte sur l’adéquation de l’offre aux besoins de la population en santé mentale sur le territoire de Metz Métropole.

L’étude s’articule autour de deux champs principaux :

  • l'examen de conditions de santé mentale, permettant l'identification des besoins,
  • l’examen de l’offre permettant de répondre à ces besoins sur le territoire. L’offre s’entend au sens large. Il s’agit de dépasser une approche uniquement sanitaire pour intégrer l’offre socio-médicale, sociale, culturelle, etc. (s’inscrit dans une définition large de la santé mentale donc des besoins)

Date de publication : Décembre 2017